Publié par Laisser un commentaire

Les secrets d’un morceau de papier

Une fois par mois, BALA jeux te propose de devenir explorateur et de partir à la découverte du monde qui t’entoure!

Pour cette première édition, j’avais très envie de te faire découvrir ce qui se cache derrière ta feuille de papier, que tu utilises à l’école, à la maison pour dessiner, écrire, coller…

Je te souhaite un super temps de partage, de découverte et d’apprentissage autour du papier, n’hésite pas à poser tes questions en commentaire, et à partager tes réalisations, par mail ou sur les réseaux!

Le papier est un élément important des produits BALA jeux.

Le papier en quelques dates!

-3000Avec les Egyptiens apparaît le papyrus, extrait d’un roseau du Nil. Le papyrus fut concurrencé par le parchemin, mis au point dans la ville de Pergame, en Asie mineure, à partir de peaux de veau et de chèvre lavées et poncées.
105C’est en l’an 105 après J.C., qu’est découvert le papier en Chine, sous le règne de l’Empereur Hoti. Tsaï-Lun, ministre de l’agriculture, conçoit une pâte à papier fabriquée à l’aide de vieux chiffons, d’écorces et de filets réduits en bouillie.
VIIeAu 7ème siècle, le papier est introduit au Japon.
751En 751, la bataille de Samarcande se traduit par la défaite des Chinois, qui révèlent aux vainqueurs Arabes les secrets de la fabrication du papier. L’invention se répand ainsi jusqu’en Andalousie. C’est près de Cordoue, puis Séville, qu’apparaissent les premiers moulins à papier en Europe.
XIIIeAu 13ème siècle apparaissent en France les premiers documents d’archives écrits sur papier, mais c’est au 14ème siècle que sont construits les premiers moulins à papier français : à Troyes (1348) et Essones (1354).
1445En 1445, Gutenberg invente l’imprimerie.
1799Le 18 janvier 1799, Louis-Nicolas Robert (1761-1828), jeune inspecteur à la papeterie d’Essonnes, obtient un brevet pour son invention : la première machine à papier en continu, qui permet de produire davantage de papier à prix moindres.
1825Vers 1825, en Europe et aux Etats-Unis, débute l’industrialisation massive de la fabrication du papier. En 1850, on dénombre 300 machines à papier en Angleterre et 250 en France. L’usage des papiers et cartons d’emballage se développe.
source http://www.lepapier.fr

Si tu veux un petit résumé de l’histoire du papier, tu peux regarder cette courte vidéo, et tu sauras tout!

Le jeu de CETTE famille, en papier.

Le papier en quelques chiffres!

En 2014, la production annuelle de papier et cartons était de 406 millions de tonnes. La France est le 8ème producteur mondial avec 8 millions de tonnes de papier chaque année.

En France, la consommation annuelle de papier s’élève à 8,8 millions de tonnes, soit 279 kilos par seconde (compteur) et 3,2 % de la consommation mondiale. On consomme en moyenne 136 kg de papier et cartons par habitant / an, ce qui nous classe au 22ème rang mondial.

Source http://www.planetoscope.fr

De jolies cocottes en papier

Le papier en quelques infos!

  • Le papier au départ est une fibre de cellulose, issue de bois coupé, broyé et transformée en pâte puis en papier. Le bois est constitué de fibres et selon les arbres, elles mesurent 1,5 à 5 millimètres de longueur. Quand les troncs arrivent à l’usine de papier, une première machine en enlève l’écorce. Puis d’autres machines lavent, coupent, râpent puis broient les troncs  en copeaux. Ces copeaux sont cuits avec de l’eau et des produits chimiques pour séparer les fibres des autres composants du bois. Les fibres sont alors filtrées, puis malaxées dans une cuve d’eau. Une pâte liquide se forme. On y ajoute des colorants et des colles pour la renforcer et on obtient la pâte à papier.

Source Image Doc.

  • Comme pour beaucoup de matière première aujourd’hui dans le monde, c’est le cour de la bourse qui fixe le prix du papier. Ce n’est pas exactement le papier qui est coté, mais la pâte à papier.
  • Le papier peut avoir différents grammages. C’est un ratio entre le poids du papier et sa surface. Quand on dit par exemple « c’est du 80g », cela signifie qu’un mètre carré de ce papier pèse 80 grammes.

On joue? Si tu veux t’amuser à comprendre et que tu es assez grand pour le faire, amuses-toi à compter combien pèse ta feuille de papier A4, qui est généralement, mais tu peux vérifier sur l’emballage, du 80g?

  • Il n’y a pas de rapport entre la qualité et le poids du papier. Une même qualité peut être déclinée en différents grammages. Mais il est vrai qu’il y a différentes qualités de papier.
  • Il y a également différents types de papiers : le papier couché et le papier non couché. Le papier couché est recouvert d’une surface, c’est le papier qui est utilisé dans les magazines par exemple. Le papier non couché est laissé brut.

Un petit point sur le papier recyclé?!

Feuille de papier recyclé faite soi-même.

Un papier est dit recyclé quand il contient au moins 50 % de fibres de cellulose provenant de papiers usagés (post-consommation, donc déjà utilisé) ou de chutes industrielles (pré-consommation, donc pas encore utilisé mais non utilisable). 

Le papier recyclé est récolté et décomposé. Pour que cette option soit intéressante, il faut que les usines de recyclage soit dans un rayon de 200 kms de la récolte. Sinon la dépense énergétique pour récolter et transformer le papier est trop importante par rapport au gain du recyclage.

Dans une usine de recyclage, qu’on appelle usine de traitement, il y a de très grands silos. Rends-toi compte, il y a 40 semi-remorques environ qui arrivent tous les jours. C’est énorme! Des tractopelles éclatent les blocs de papiers récoltés puis les mettent sur des tapis. Un premier tri grossier a lieu. Ensuite, les papiers sont mis dans des silos verticaux qui font 50m de haut et 1 mètre de diamètre remplis d’eau. Avec l’apesanteur, le tri se fait . En effet, il y a plusieurs paliers dans le silo et en fonction du poids, des robinets de sortie évacuent du silos les éléments qui ne sont pas du papier à recycler. Par exemple, le gras remonte en surface et les métaux lourds se retrouvent en bas.

Cette opération est répétée 3 fois, ce qui représente une grosse quantité d’eau consommée. Puis ce qu’il reste est utilisé pour refaire des feuilles de papier.

Aujourd’hui, pour produire du papier (pas celui que l’on recycle) en France, nous utilisons du bois issu de forêts autogérées. Cela signifie que la coupe des arbres est maîtrisée, et on replante des arbres avant d’en couper d’autres. Les nouvelles forêts sont de meilleurs capteurs en CO2 que les anciennes forêts. Les éléments qui composent la forêt sont à la bonne taille pour capter un maximum de CO2, ce qui n’est pas forcément le cas des anciennes forêts.

Il est vrai que nous devons recycler au maximum ce que nous consommons, mais la production de papier aujourd’hui en France permet d’améliorer la captation du CO2 à l’échelle nationale (nécessaire à toute vie humaine). La combinaison des deux options, papier recyclé et production de papier, semble être la meilleure solution!

« L’éternité, c’est ce qu’il y a de plus fragile, c’est du papier. Qu’est ce qui reste de tout le passé? Non pas les idées, parce qu’elles s’envolent, mais des mots écrits. »

Jean d’Ormesson

C’est l’écrivain préféré des français!!

Jean d’Ormesson est un académicien, écrivain, philosophe et romancier français. Il est né à Paris le 16 juin 1925. Il est issu d’une famille de conseillers d’Etat et de parlementaires, il étudia à l’Ecole Normale Supérieure et est agrégé de philosophie.

Il passe sa vie à écrire, des essais, travaux et romans. Il remporte d’ailleurs en 1971 le grand prix du roman de l’Académie Française pour « La Gloire de l’Empire ».

Il est d’ailleurs élu à l’académie française en 1973, il sera également président du conseil international de la philosophie et des sciences humaines à l’UNESCO.

Pour en savoir plus sur Jean d’Ormesson, filez écouter cette série de podcast sur France culture, une personnalité hors du commun! https://www.franceculture.fr/emissions/a-voix-nue/jean-dormesson

Citation Bonus : Tout le bonheur du monde est dans l’inattendu.

Pour cette nouvelle formule de lecture que je vous propose, j’avais envie de vous emmener découvrir une imprimerie!

Je ne sais pas si vous aviez remarqué, mais les produits BALA jeux sont composés majoritairement de papier, et je trouvais ça super d’aller voir d’un peu plus près comment cela fonctionnait.

L’histoire de cette imprimerie!

L’imprimerie Noël a été crée après guerre (au milieu donc du 19eme siècle), et elle réalise lors de sa création les cartes de visite de tout Paris, et se fait une place grâce à ses impressions en relief. Tout au long de son histoire, l’imprimerie s’est développée pour répondre à la demande de ses clients, en s’adaptant aux nouvelles façons de travailler le papier : le gaufrage, puis le numérique.

En 2017, l’imprimerie Noël se rapproche de l’entreprise Kossuth et s’associent, qui elle date de 1890, une imprimerie familiale transmise de père en fils, car leurs compétences sont complémentaires.

L’imprimerie d’aujourd’hui se situe dans le bâtiment construit par le fondateur de Kossuth, en 1910. C’est un lieu magnifique!!Elle est située en plein cœur de Paris, dans le 10ème arrondissement.

Les machines de l’imprimerie

Les machines d’une imprimerie sont grosses et lourdes. Ce n’est pas du tout la même imprimante que tu as peut-être chez toi! Pour te donner un exemple, lors de leur déménagement, l’imprimerie Noël a dû découper une de ses machines en 5 blocs et chacun des blocs faisait 3 tonnes. Ils ont dû les faire passer au dessus de l’immeuble avec une grue! Une grosse machine peut produire entre 5000 et 12000 feuilles à l’heure. Ce chiffre plus ou moins grand dépend de la difficulté du produit.

Les étapes d’une commande à l’imprimerie

Chez Noël et Kossuth, ils ne produisent rien en dehors de la France. En fonction de la demande, ils peuvent sous-traiter, mais en France, pour la fabrication d’outils de découpe par exemple, qui ressemblent à des moules comme lorsque tu cuisines. Sous-traiter signifie faire faire par d’autres imprimeries ou entreprises, mais toujours en France. 90% des commandes sont réalisées dans les locaux de l’imprimerie.

Au sein de l’imprimerie, il y a différents services et donc différents métiers, pour 19 personnes. Un service graphisme PAO (présentation habilitée par ordinateur) qui vérifie la composition et la conformité des fichiers envoyés par les clients. Les fichiers sont ensuite envoyés aux différentes machines.

Durant toutes ces préparations, le papier est commandé. Il est ensuite coupé au bon format pour être mis dans la machine. Car quand l’imprimerie reçoit le papier, les feuilles font 1 mètre sur 70 cm. Les feuilles sont coupées avec un massicot et la taille est ensuite adaptée en fonction de la demande. Une impression OFFSET est lorsqu’une plaque en aluminium est gravée par une tête laser, ce qui permet d’imprimer ensuite rapidement, beaucoup, et relativement peu cher.

Harald Julou

J’espère que cette petite visite vous aura plu! Je remercie Harald Julou qui m’a accordé du temps pour cette rencontre. Je connaissais déjà bien le lieu car c’est dans cette imprimerie que l’ensemble des produits BALA jeux sont imprimés, mais j’ai appris pleins de choses sur son histoire, que je suis heureuse de vous partager!

Info Bonus!

Regarde cette vidéo de la fabrication d’un billet au sein de la banque de France!

Regarde comment les billets sont fabriqués!

La vidéo dure 5 petites minutes, et tu sauras tout du fonctionnement de cette imprimerie un peu spéciale!

On passe à l’action!! A toi maintenant de fabriquer ton propre papier!

Pour cela tu as besoin de papier qui ne sert plus, d’eau, un robot mixeur, un saladier, une passoire, une planche, d’un morceau de papier d’aluminium, un rouleau à pâtisserie (ou bouteille en verre) et d’un torchon.

Récupère dans ta poubelle de tri ou dans les tiroirs des papiers que tu n’utilises plus. Ils peuvent être dessinés, imprimés, cela n’a pas d’importance. En revanche, choisis du papier non couché (tu trouveras ce que c’est dans le haut de l’article) de préférence, cela sera plus joli!

On déchire des petits bouts de papier

Déchire ou découpe-le en petit morceau et met le dans de l’eau. Si tu es patient, tu peux attendre un peu que le papier soit bien gorgé d’eau. Mais tu peux directement le mettre dans un blender, un robot mixeur.

On met les petits morceaux de papiers dans l’eau

Mets en marche le robot, avec un adulte en fonction de ton âge, mais pas trop fort, il faut qu’il te reste un peu de « morceaux ».

On mixe l’eau et les morceaux de papier ensemble

Fais passer ta pâte à papier obtenu dans une passoire.

On utilise la passoire pour enlever l’excédent d’eau

Prend une planche à découper, recouvre-là d’un morceau de papier d’aluminium et à l’aide d’une fourchette, étale ta pâte à papier sur ta planche. Attention, essaye d’être le plus plat possible, et assez fin pour que ta future feuille de papier ne soit pas trop épaisse.

On réalise une feuille de papier à l’aide d’une fourchette

Recouvre d’un torchon sec. Tu peux étaler ta feuille de papier avec un rouleau à pâtisserie après avoir mis ton torchon. Si tu n’en a pas, cela fonctionne aussi avec une bouteille en verre. Et attend… Si tu es pressé, tu peux accélérer le séchage avec un sèche-cheveux.

On recouvre d’un torchon et on étale avec un rouleau à pâtisserie.

Lorsque c’est bien sec (cela peut durer de longues heures), décolle ta feuille de ta planche. Voilà, tu as réalisé ton propre papier recyclé! Tu peux le découper pour que les bords soient bien nets, ou le laisser comme ça. Tu peux dessiner ou peindre dessus, ou coller, des fleurs séchées par exemple, et l’encadrer.

Et voilà!!

J’espère que ce journal d’exploration autour du papier t’aura plu, que tu aura appris de nouvelles choses, et si tu essaies de faire ton propre papier, je serais très heureuse de voir le résultat! Tu peux m’envoyer des photos de ton papier par mail balajeux.contact@gmail.com ou directement sur Instagram.