Publié le Laisser un commentaire

Mais qui est donc le Père Noël?

Il était une fois, dans un petit village nordique, deux enfants qui jouaient dans la neige. C’était il y a bien longtemps, et aujourd’hui encore, les gens se disputent pour savoir exactement où se situait ce petit village enneigé. Selon les habitants de Norvège, cette histoire se déroule à Droeback, à 50km d’Oslo, la capitale. Pour les Suédois, un pays voisin, c’est à Gesunda, au nord-ouest de Stockolm. Au Danemark là aussi, les gens pensent que ces deux enfants vivaient au Groenland, quant aux américains, pour eux, cette histoire se déroule en Alaska.

Adrien et Adèle

Tu vas voir que cela n’a pas vraiment d’importance, car cette histoire vit un peu dans le cœur de chacun d’entre nous, peu importe l’endroit où on habite.

Nous allons donc décider que notre histoire se passe en Finlande, en Laponie plus précisément, au Korvatunturi.

La Laponie

C’est un petit village avec de nombreux Rennes, quelques familles, beaucoup de neige, et surtout, un habitant très particulier. Un vieux monsieur, avec une longue barbe blanche et des petites lunettes en forme de lune.

On ne sait pas très bien encore aujourd’hui quel âge a ce monsieur. Ce qu’on sait, c’est que chaque année, il réussit à accomplir une grande mission.

La mission de distribuer aux enfants du monde, en une seule nuit, des cadeaux.

Nicolas

Ce vieux monsieur s’appelait Nicolas. Adrien et Adèle, les deux enfants qui vivaient dans le même village que lui, adoraient lui rendre visite. Sa petite maison, tout en bois, était certes petite, mais il y avait la bonne odeur du chocolat chaud, les petits grelots des rennes qui faisaient une musique douce à écouter, et les après-midi au coin de la cheminée pour écouter les histoires d’ours, de batailles de boules de neige et de traineaux que Nicolas passait des heures à leur raconter.

La maison de Nicolas

Celles qu’Adrien et Adèle préféraient étaient les histoires de traineaux, lorsque Nicolas leur racontait qu’enfant il faisait des courses de luges avec ses frères et sœurs, qu’ils s’amusaient à accrocher les rennes du village au bout de la luge pour aller plus vite, et pour ne pas avoir besoin de pousser le traineau.

Nicolas adorait recevoir les enfants chez lui durant ces après-midi d’hiver. Il revivait ainsi son enfance, et il était ravi que sa maison raisonne de rires d’enfants. Pour les remercier à chaque fois de venir passer du temps avec lui, il offrait à chaque enfant qui venait écouter ses histoires, un carreau de chocolat et une clémentine, un fruit qui pousse bien loin de ce petit village de Laponie.

Adrien et Adèle devant la cheminée de Nicolas

Adrien et Adèle ont grandit, ils ont déménagé, mais ils continuaient à rendre visite à Nicolas lorsqu’ils étaient de passage dans le coin. Puis en grandissant encore, ils venaient de moins en moins, mais lui écrivaient des lettres, et Nicolas leur répondait à chaque fois en glissant un carreau de chocolat et des tranches de clémentines séchées dans l’enveloppe.

Adrien et Adèle ont ensuite chacun eu des enfants, et leur ont raconté comment ils avaient grandit avec Nicolas. Alors, même s’ils habitaient très loin du village de Korvatunturi, leurs enfants écrivaient aussi des lettres à Nicolas, pour leur partager leurs aventures d’enfance, leur raconter comment eux aussi, ils aimaient faire de la luge, comment eux aussi ils adoraient le chocolat. Nicolas leur répondait, à chaque fois, en glissant toujours un carreau de chocolat et des tranches de clémentines séchées.

Les enfants d’Adèle et Adrien faisant de la luge

Les enfants d’Adrien et Adèle, très fiers de leur relation particulière avec Nicolas, racontèrent son histoire, leur histoire, à leurs copains à l’école. Ils trouvèrent tous que Nicolas avait l’air d’être quelqu’un à connaitre. Alors, à leur tour, ils lui écrivirent des lettres, en lui racontant leur enfance, leurs histoires d’aventures, leurs histoires d’école, leurs histoires inventées, mais aussi les petites histoires de leur quotidien.

Les enfants écrivent à Nicolas

Beaucoup d’enfants se mirent à écrire à Nicolas. Tellement qu’on ne savait plus très bien, enfin pour beaucoup, comment s’appelait ce vieux monsieur à la barbe blanche et aux lunettes en forme de lune.

Adèle et Adrien, avec leurs enfants, décidèrent donc de faire un grand voyage, avec leur grande luge qu’ils aimaient tant, pour expliquer à toute la région que son prénom c’était Nicolas. Ils avaient donc peint sur le côté de leur traineau « Père Nicolas ».

Le traineau d’Adrien et Adèle

Mais dans le froid et la nuit de l’hiver, les gens ne voyaient pas bien ce qui était écrit.

Ils essayaient de déchiffrer, en plissant les yeux, sans succès! Voilà ce qu’ils lisaient (devine-le en déchiffrant cette charade)!

Mon premier est un prout

Mon deuxième est une marque de voiture française

Mon troisième est utile aux oiseaux pour voler.

Voilà comment Père Nicolas est devenu le Père Noël!

De plus en plus d’enfants lui écrivait, et malheureusement, la réserve de chocolat de Nicolas rapetissait… Il avait beau en amasser des quantités durant l’année, à l’approche de la fin du mois de décembre, le stock de chocolats devenait chaque fois de plus en plus juste.

Père Nicolas, bien connu maintenant par les enfants de la région, puis du pays, puis plus largement du monde, décida donc de remplacer le chocolat par des petites figurines en bois. Là où il habitait, le bois ne manquait pas, sa petite maison était entourée de forets, il était donc facile pour lui d’en produire en quantité.

Les réalisations des figurines en bois

En revanche, les lettres adressées au Père Noel, le nom maintenant qui lui était donné par tous, étaient tellement nombreuses, qu’il dû faire appel à du renfort! Ainsi, les habitants de son village s’organisèrent pour l’aider à réaliser ses petites figurines. Nicolas les appelaient affectueusement, et c’est encore le cas aujourd’hui, ses petits lutins.

Une année, une petite fille, Lucie, qui adoraient les chevaux, lui demanda si cette fois-ci, le Père Noël pouvait lui réaliser une figurine de cheval. Habituellement Nicolas réalisait plutôt des figurines de renne, en hommage aux animaux qui vivaient en bordure de sa foret et avec lesquels ils passaient de si bons moments étant jeune.

Les rennes de Laponie

Cette demande était faite si gentiment que le Père Noël décida de lui faire plaisir. En recevant sa lettre fin décembre, moment ou chaque année les échanges de lettres avaient lieu, la petite fille était si heureuse qu’elle alla annoncer la nouvelle à tous les habitants de Paris, là ou elle vivait. Elle courait dans les rues en criant  » j’ai eu un cheval, j’ai eu un cheval! Le Père Noel m’a envoyé un cheval!! ».

L’année suivante, de nombreux autres enfants envoyèrent des demandes particulières au Père Noel. Certains voulaient une figurine d’ours, d’autres d’une luge, d’autres encore plus originaux, voulaient une girafe ou un lion!

Le Père Noel se gratta la tête. Fort. Il fallait qu’il trouve une solution. Il était tellement content de recevoir chaque année autant de lettres d’enfants leur racontant leurs aventures, qu’il voulait leur faire plaisir en répondant à leur demande. Mais ces demandes toutes plus extravagantes les unes que les autres ne lui permettait plus de les envoyer par la poste… Il fallait qu’il trouve une solution pour aller apporter à chaque enfant la figurine qu’il avait demandé!

Nicolas, Adèle et Adrien, lorsque tout a commencé

Mais comment faire? Alors, il repensa à la façon dont tout ça avait commencé. Cette grande aventure avait débuté au coin d’un feu avec Adrien et Adèle, lors d’après-midi d’hiver, lorsqu’ils leur racontait comment enfant il faisait de la luge tirée par des rennes avec ses frères et sœurs. Il décida donc qu’avec son renne Rudolph, il mettrait en place un système de livraison à domicile avec une luge-traineau supersonique, et durant la nuit la plus longue de l’année (à quelques jours près, la sciences n’était pas encore exacte à cette époque), il livrerait aux enfants les cadeaux qu’ils avaient demandé.

Oui tu as bien lu, en une seule nuit, il réussit à distribuer des cadeaux à TOUS les enfants. Comment cela est-il possible?

Alors déjà, il a Rudolph, son renne, qui a un museau rouge et qui réussit de cette manière à l’éclairer pour ne pas se tromper de chemin.

Ensuite, il va 300 fois plus vite que le son! Ce qui veut dire qu’il va vraiment très très vite! Suite à des calculs très savants basés sur le nombre d’enfants sages dans le monde, et le nombre d’enfants par famille, ce vieil homme arrive à visiter 882,6 maisons par seconde. Donc un millième de seconde par maison.

Nicolas, Rudolph, et leur traineau

Et c’est comme ça que chaque année, Nicolas, le Père Noel, vous livre sous vos sapins les paquets que vous avez commandé!

Les premières années, il était souvent habillé en blanc et vert, mais avec la neige et les sapins, on ne le voyait pas bien et il y avait souvent des accidents avec d’autres rennes, avec les hiboux qui passaient par là. Alors il se creusa encore la tête, réfléchit réfléchit et un beau matin de printemps, alors que les fleurs commençaient à transpercer la neige, il eu une idée! Ces belles fleurs rouges dans tout ce blanc, on ne voyait qu’elles! Il décida donc qu’il s’habillerait cette nuit là d’un beau mentaux rouge. Ainsi, il serait sûr d’être vu par tout le monde! Sauf par vous, les enfants (je ne l’ai moi-même jamais vu, il n’aime pas vraiment être dérangé par les adultes non plus)! Comprenez, le Père Noel est pressé! Si il devait s’arrêter dans chaque maison vous embrasser et écouter vos histoires, il ne s’en sortirait pas et tous les enfants ne pourraient pas avoir leur cadeau à temps. Il vient donc lorsque tout le monde dort, ou en tous cas lorsqu’il est sûr que personne ne le voit. Il est comme ça beaucoup plus efficace, et comme vous continuez à lui envoyer des lettres, il vous connait toujours, en découvrant vos histoires et vos envies de cadeaux, chaque année!

Le Père Noel dans son traineau

Pour le remercier, après cette fameuse année où les demandes de cadeaux sont devenues diverses et variées, les enfants laissèrent près d’une fenêtre ou de la cheminée, en gros par là où passe le Père Noel, un verre de lait, des petits gâteaux, et un morceau de carotte pour Rodolphe, afin de reprendre des forces et tenir jusqu’au bout de la nuit.

C’est maintenant à toi de jouer le jeu, de continuer chaque année à écrire au Père Noël, et à lui préparer une petite assiette la nuit du 25 décembre, pour qu’il reprenne des forces et puisse continuer à livrer tous les enfants du monde cette nuit là.

FIN

Te voilà maintenant bien renseigné sur l’histoire du Père Noel, et la façon dont il est devenu une des personnes les plus connues de la planète! Je te souhaite un merveilleux Noel, et je te glisse moi aussi un petit cadeau. Il s’agit d’un jeu avec un message secret glissé à l’intérieur. Tu peux le télécharger juste là et l’imprimer.

Bonnes fêtes, et RDV en 2021 pour la suite de nos aventures communes!

Publié le Laisser un commentaire

Vies de Famille – Episode 1.

Une fois par mois, BALA jeux te propose de devenir explorateur et de partir à la découverte du monde qui t’entoure!

Le mois dernier, nous avons parlé de papier, élément central des produits BALA jeux. Ce mois-ci, rien à voir! Je lance officiellement les épisodes

Vies de famille

Tu le sais peut-être déjà, mais les familles peuvent être très différentes les unes des autres. Des familles nombreuses, des familles avec un enfant unique, des familles avec des parents ensemble, des familles où ce n’est plus le cas, et tant d’autres!

Nous aurons l’occasion durant certaines de nos prochaines explorations, de mettre en lumière la diversité des familles. Je suis sûre qu’autour de toi tes copains ne vivent pas tous dans une famille qui ressemble à la tienne!

Pour ce mois de novembre, je te propose de mieux comprendre ce qu’est une famille avec deux mamans!

Marie-Clémence, Aurore et Charlie

Petite note pour les parents! A vous de décider ce que vous souhaitez lire avec vos enfants, la façon dont vous voulez aborder ce sujet, et l’adapter en fonction de l’âge de votre enfant. Vous trouverez également au fil de l’article des pistes de lecture et de découverte.

L’homoparentalité, qu’est-ce que c’est?

L’homoparentalité définit une structure familiale dans laquelle un couple de même sexe élève un ou des enfants, ou bien l’ensemble des situations dans lesquelles l’enfant a au moins l’un de ses deux parents qui se définit comme gay ou lesbienne.

Source Wikipédia

Une autre définition l’explique comme une famille dont l’enfant est issu de parents homosexuels et qui est relié juridiquement à une des personnes ou même les deux.

Source l’internaute.

Bon, on ne va pas se mentir, ces définitions ne sont pas super simples à comprendre. Alors voilà comment définir, selon moi, l’homoparentalité :

Dans une famille homoparentale, les adultes qui élèvent les enfants sont soit deux femmes, soit deux hommes.

Pour bien comprendre, il faut aussi que je t’explique ce que ça veut dire être homosexuel. C’est le fait d’aimer une personne du même sexe que soi. Un homme qui aime un homme ou une femme qui aime une femme. Les personnes homosexuelles représenterait en France entre 8 et 10% de la population.

Pendant très longtemps en France, mais aussi dans de nombreux autres pays, l’homosexualité et l’homoparentalité qui pouvait arriver ensuite n’étaient pas autorisés, ou pas reconnus. Il arrive souvent, lorsque quelqu’un vit différemment de nous, que celui-ci soit rejeté et / ou non autorisé à vivre sa différence librement.

Selon le sondage réalisé par l’IFOP en 2016, l’homosexualité et l’homoparentalité sont de plus en plus acceptées dans la société. Pour 63 % des personnes interrogées, un couple d’homosexuels vivant avec ses enfants  » constitue une famille à part entière « .

63% veut dire que sur 100 personnes, 63 pensent que ces familles sont des familles à part entière. Je te laisse réfléchir sur ce que tu penses de ce chiffre.

Juste au dessus, je te parlais de l’IFOP. L’IFOP est l’institut français d’opinion publique. C’est une entreprise qui réalise des sondages sur pleins de sujets différents, afin de savoir ce que pense de façon globale les français.

 Il y aurait aujourd’hui en France entre 24 000 et 40 000 enfants à vivre dans une famille homoparentale, selon l’Institut national d’études démographiques. 

Mais alors, comment ça se passe, la vie, pour ces enfants? Et bien à peu près comme pour tous les autres bien souvent!

Tu peux retrouver pleins d’idées lecture pour découvrir comment la vie se passe chez les autres, juste ici!

En cliquant, tu arriveras sur le site internet de FAMILLE.S, qui donne de la visibilité aux familles homoparentales, et qui donne des outils pour mieux les connaitre.

Familles homoparentales

Quelques infos sur le mariage!

Il est bien sûr évident qu’il n’est pas nécessaire d’être marié.e pour constituer une famille! Tes parents ne se sont peut-être d’ailleurs jamais mariés. En revanche, le fait qu’un pays autorise le mariage entre deux femmes ou deux hommes est un symbole fort. Les lois qui autorisent le mariage pour tous autorisent donc que chacun ait les même libertés, les même droits, peu importe qui on aime, et permet à ces familles d’être reconnues.

29 pays dans le monde autorisent le mariage entre des personnes du même sexe. Dont 16 pays européens. Le premier pays au monde a autoriser les mariages entre deux personnes du même sexe est les Pays-Bas en Décembre 2000. 

Le dernier est le Costa Rica, premier pays d’Amérique latine, a légaliser ces unions, depuis le 26 mai 2020. 

Ce droit au mariage est donc encore interdit dans de nombreux pays, dont certains rejettent ou condamnent totalement l’homosexualité, parfois même à mort. 

En France le mariage entre deux personnes de même sexe est autorisé en 2013, avec la loi Taubira, ministre de la justice à ce moment là au sein du gouvernement de François Hollande. Le premier mariage homosexuel a eu lieu en France 11 jours après l’approbation de la loi, soit le mercredi 29 mai 2013.

Le premier mariage homosexuel en France

Depuis, entre mai 2013 et fin 2017, 40 000 couples de même sexe se sont mariés en France, selon l’INSEE. Pour te donner une idée, juste pour l’année 2017, 230 000 mariages ont été prononcés en France.

Tu te demande peut-être ce qu’est l’INSEE, que je viens de citer. L’INSEE est l’institut national de la statistique et des études économiques.

J’espère que cette lecture t’as permis d’apprendre des choses! On file maintenant en savoir plus sur Paul Eluard, et ensuite c’est Marie-Clémence qui te parlera de sa famille!

Paul Eluard

Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous.

Paul Eluard.

Paul Éluard est né à Saint-Denis, juste à côté de Paris le 14 décembre 1895. C’est un poète français. En 1916, il choisit le nom de Paul Éluard, ce n’est pas son nom de naissance. C’est ce qu’on appelle un nom de plume. Il s’appelle en réalité Eugène Grindel.

Mobilisé en 1914 lors de la première guerre mondiale, il part sur le front comme infirmier militaire avant d’être éloigné des combats en raison d’une bronchite aiguë. Cette expérience de la guerre et de ses champs de bataille le traumatise et lui inspire Poèmes pour la Paix (publiés en 1918).

D’abord adepte du mouvement Dada, il prend part, par la suite, au surréalisme. Ce sont des mouvements artistiques, mais souvent également politiques et/ou engagés sur différents sujets de société, qui existent durant le 20ème siècle, période de vie de Paul Eluard.

Au sein du mouvement surréaliste, il réalise beaucoup de poèmes autour du thème de l’amour.

En janvier 1927, il rejoint le Parti communiste français. C’est un parti politique qui nait quelques années auparavant, en 1920 et qui représente la force politique de gauche en France. Tu peux demander à tes parents de t’expliquer le principe des partis politiques, ou te rendre ici, c’est une vidéo, très courte et bien faite qui t’explique ça clairement.

De retour à Paris après l’armistice de 1940 (de 1939 à 1945, le monde est à nouveau en guerre) et après plusieurs années en Suisse, il montre clairement sa position résistante durant la Seconde Guerre mondiale. Il écrit le poème Liberté, ode à la liberté opposée à l’occupation allemande, parachuté en milliers d’exemplaires par les avions anglais sur le sol français. 

Ce poème est très connu, je me permets de te le remettre ici, belle découverte si tu ne le connaissais pas!

Liberté, de Paul Eluard

Paul Éluard meurt le 18 novembre 1952, à Charenton-le-Pont. Il était un poète humaniste militant contre l’injustice et la haine, et prônant l’amour dans ses poésies. Le gouvernement refuse de lui rendre des obsèques nationales, mais Aragon, Cocteau et Picasso, parmi les plus connus de l’époque, assistent à ses funérailles, au cimetière du Père-Lachaise.

Marie-Clémence a acceptée de vous raconter sa vie de famille avec Aurore, sa femme et Charlie, leur petite fille de 2 ans et demie.

Tu vas voir, ce n’est pas très diffèrent de la vie que tu mènes surement chez toi!

Aurore, Charlie et Marie-Clémence

Je m’appelle Marie-Clémence, j’ai 33 ans et je vis à Dax, dans le Sud-Ouest de la France.

Je suis mariée avec Aurore, et nous sommes les mamans d’une petite fille, Charlie, qui a un peu plus de 2 ans.

Pour moi, être une famille, c’est s’aimer de manière inconditionnelle, c’est-à-dire que quoi qu’il arrive, nous serons toujours une famille et nous nous aimerons, même quand parfois ce ne sera pas facile. Charlie m’appelle Maman et elle appelle Aurore « Mamoule » ! Nous lui avions proposé d’appeler Aurore « Mamoune », mais Charlie a fait son choix, ce sera bien « Mamoule », et ça nous fait beaucoup rire !

Nous habitons dans une jolie maison rouge, en ville. Nous avons un grand jardin, deux chats, Tonnie et Minette, et deux poules, Patsy et Edina ! Le matin, c’est Charlie qui nous réveille, souvent très tôt, et qui nous retrouve dans le lit pour faire des câlins toutes les trois. Puis on se prépare pour emmener Charlie à la crèche à 9h ! Nous sommes souvent en retard en ce moment car Charlie ne veut pas mettre ses chaussures, ou laisser ses jouets, mettre son manteau etc. Puis on va travailler. Je travaille beaucoup depuis la maison, en « télétravail », et Aurore aussi.

Puis le soir, nous allons chercher Charlie à la crèche, et on prend le bain, on joue, on lit des histoires, on cuisine ensemble et hop, au dodo à 20h après cette belle journée !Charlie adore les histoires, elle voudrait qu’on lui en lise toute la journée. Elle aime beaucoup la pâte à modeler en ce moment et les gommettes. Ce qu’elle aime surtout, c’est que nous, ses mamans, nous jouions avec elle. Son légume préféré est l’artichaut, elle adore ça ! Par contre, elle n’aime pas la courgette et le melon, mais elle accepte de goûter à chaque fois, au cas où elle change d’avis… Elle aime faire des câlins à Tonnie, le chat, mais elle a plutôt peur des poules, car celles-ci courent vite et veulent tout le temps lui prendre son goûter des mains !

Peut-être qu’un jour Charlie s’interrogera sur l’absence d’un père dans sa vie. Aujourd’hui, on parle beaucoup de ce sujet avec elle, elle sait que chaque famille est différente et unique. Si un jour elle est en colère contre nous, nous lui expliquerons combien nous l’avons désirée, et j’espère qu’elle comprendra que l’essentiel est l’amour ! J’ai toute confiance en elle et je pense qu’elle comprendra mieux les choses que les adultes. Je n’avais pas peur d’avoir un garçon, mais je trouve cela plus simple de « démarrer » avec une fille. Si nous avons un garçon plus tard, tout ira bien aussi, je ne m’en inquiète pas ! Charlie a des hommes autour d’elle : ses grands-pères, son parrain, son oncle… elle ne vit pas qu’avec des femmes !Jamais Charlie n’a eu de remarques méchantes d’adultes ou de copains, et si cela arrive, nous lui donnerons les armes pour répondre avec pédagogie.

Il ne faut pas avoir peur d’être différent, car on est tous différents ! Même les enfants qui ont un papa et une maman sont uniques !

Marie-Clémence et Charlie

Merci Marie-Clémence d’avoir partagé avec nous un peu de votre vie de famille!

Pour mieux comprendre le parcours de Marie-Clémence, et cette fois-ci cette proposition est plutôt pour les adultes qui t’entourent, je vous propose de lire le livre qu’elle a écrit et qui retrace son parcours.

Le livre écrit par Marie-Clémence

Un livre inspirant sur les chemins que peut prendre l’amour. Le parcours de vie d’une jeune femme issue d’un milieu social favorisé et catholique, qui bouleverse les équilibres en suivant son cœur.  

La beauté de la nature, un arbre.

Ce mois-ci, je te propose de devenir explorateur de ta propre famille, de mener l’enquête sur son histoire, et de réaliser

Un arbre GENEAMAGIQUE.

Parce qu’aucune famille ne se ressemble, à toi de partir sur les traces de la tienne! 

Oui, oui, parce que les liens qui peuvent nous unir les uns aux autres sont magiques, que la famille peut ressembler à une multitude de formes, je te propose de réaliser le tien!

Pour cela, tu peux partir à la découverte de ton histoire familiale, demander à tes grands-parents quand ils se sont rencontrés et comment ils vivaient à cette époque (je te donne un indice, il n’y avait pas de téléphone portable à ce moment là), demander à tes parents comment ils se sont rencontrés mais peut-être aussi comment ils ont reconstruit une famille plus large, comment s’est déroulé ta naissance…

Deviens pour réaliser cette arbre généamagique un enquêteur en chef!

Tu peux le dessiner ou en trouver un avec tes parents sur internet!

Sache que l’arbre est souvent utilisé comme symbole de la famille, les racines de l’arbre représentant les racines d’une famille, son histoire, d’où elle vient, comment elle s’est créé, et les branches et feuilles de l’arbre symbolisent le temps qui passe, avec les nouveaux arrivants dans la famille, les nouvelles générations, la jeunesse…

Et pour être bien sûr de savoir de quoi on parle, voici la définition de la généalogie, selon le Larousse, grand dictionnaire français :

  • Dénombrement, liste des membres d’une famille établissant une filiation.
  • Science qui a pour objets la recherche de l’origine et l’étude de la composition des familles.

J’espère que ce premier épisode de Vies de famille t’aura plu, que tu aura appris de nouvelles choses, et si tu réalises ton arbre généamagique, je serais très heureuse de voir le résultat!

Tu peux m’envoyer des photos par mail balajeux.contact@gmail.com ou directement sur Instagram.

Publié le Laisser un commentaire

Les secrets d’un morceau de papier

Une fois par mois, BALA jeux te propose de devenir explorateur et de partir à la découverte du monde qui t’entoure!

Pour cette première édition, j’avais très envie de te faire découvrir ce qui se cache derrière ta feuille de papier, que tu utilises à l’école, à la maison pour dessiner, écrire, coller…

Je te souhaite un super temps de partage, de découverte et d’apprentissage autour du papier, n’hésite pas à poser tes questions en commentaire, et à partager tes réalisations, par mail ou sur les réseaux!

Le papier est un élément important des produits BALA jeux.

Le papier en quelques dates!

-3000Avec les Egyptiens apparaît le papyrus, extrait d’un roseau du Nil. Le papyrus fut concurrencé par le parchemin, mis au point dans la ville de Pergame, en Asie mineure, à partir de peaux de veau et de chèvre lavées et poncées.
105C’est en l’an 105 après J.C., qu’est découvert le papier en Chine, sous le règne de l’Empereur Hoti. Tsaï-Lun, ministre de l’agriculture, conçoit une pâte à papier fabriquée à l’aide de vieux chiffons, d’écorces et de filets réduits en bouillie.
VIIeAu 7ème siècle, le papier est introduit au Japon.
751En 751, la bataille de Samarcande se traduit par la défaite des Chinois, qui révèlent aux vainqueurs Arabes les secrets de la fabrication du papier. L’invention se répand ainsi jusqu’en Andalousie. C’est près de Cordoue, puis Séville, qu’apparaissent les premiers moulins à papier en Europe.
XIIIeAu 13ème siècle apparaissent en France les premiers documents d’archives écrits sur papier, mais c’est au 14ème siècle que sont construits les premiers moulins à papier français : à Troyes (1348) et Essones (1354).
1445En 1445, Gutenberg invente l’imprimerie.
1799Le 18 janvier 1799, Louis-Nicolas Robert (1761-1828), jeune inspecteur à la papeterie d’Essonnes, obtient un brevet pour son invention : la première machine à papier en continu, qui permet de produire davantage de papier à prix moindres.
1825Vers 1825, en Europe et aux Etats-Unis, débute l’industrialisation massive de la fabrication du papier. En 1850, on dénombre 300 machines à papier en Angleterre et 250 en France. L’usage des papiers et cartons d’emballage se développe.
source http://www.lepapier.fr

Si tu veux un petit résumé de l’histoire du papier, tu peux regarder cette courte vidéo, et tu sauras tout!

Le jeu de CETTE famille, en papier.

Le papier en quelques chiffres!

En 2014, la production annuelle de papier et cartons était de 406 millions de tonnes. La France est le 8ème producteur mondial avec 8 millions de tonnes de papier chaque année.

En France, la consommation annuelle de papier s’élève à 8,8 millions de tonnes, soit 279 kilos par seconde (compteur) et 3,2 % de la consommation mondiale. On consomme en moyenne 136 kg de papier et cartons par habitant / an, ce qui nous classe au 22ème rang mondial.

Source http://www.planetoscope.fr

De jolies cocottes en papier

Le papier en quelques infos!

  • Le papier au départ est une fibre de cellulose, issue de bois coupé, broyé et transformée en pâte puis en papier. Le bois est constitué de fibres et selon les arbres, elles mesurent 1,5 à 5 millimètres de longueur. Quand les troncs arrivent à l’usine de papier, une première machine en enlève l’écorce. Puis d’autres machines lavent, coupent, râpent puis broient les troncs  en copeaux. Ces copeaux sont cuits avec de l’eau et des produits chimiques pour séparer les fibres des autres composants du bois. Les fibres sont alors filtrées, puis malaxées dans une cuve d’eau. Une pâte liquide se forme. On y ajoute des colorants et des colles pour la renforcer et on obtient la pâte à papier.

Source Image Doc.

  • Comme pour beaucoup de matière première aujourd’hui dans le monde, c’est le cour de la bourse qui fixe le prix du papier. Ce n’est pas exactement le papier qui est coté, mais la pâte à papier.
  • Le papier peut avoir différents grammages. C’est un ratio entre le poids du papier et sa surface. Quand on dit par exemple « c’est du 80g », cela signifie qu’un mètre carré de ce papier pèse 80 grammes.

On joue? Si tu veux t’amuser à comprendre et que tu es assez grand pour le faire, amuses-toi à compter combien pèse ta feuille de papier A4, qui est généralement, mais tu peux vérifier sur l’emballage, du 80g?

  • Il n’y a pas de rapport entre la qualité et le poids du papier. Une même qualité peut être déclinée en différents grammages. Mais il est vrai qu’il y a différentes qualités de papier.
  • Il y a également différents types de papiers : le papier couché et le papier non couché. Le papier couché est recouvert d’une surface, c’est le papier qui est utilisé dans les magazines par exemple. Le papier non couché est laissé brut.

Un petit point sur le papier recyclé?!

Feuille de papier recyclé faite soi-même.

Un papier est dit recyclé quand il contient au moins 50 % de fibres de cellulose provenant de papiers usagés (post-consommation, donc déjà utilisé) ou de chutes industrielles (pré-consommation, donc pas encore utilisé mais non utilisable). 

Le papier recyclé est récolté et décomposé. Pour que cette option soit intéressante, il faut que les usines de recyclage soit dans un rayon de 200 kms de la récolte. Sinon la dépense énergétique pour récolter et transformer le papier est trop importante par rapport au gain du recyclage.

Dans une usine de recyclage, qu’on appelle usine de traitement, il y a de très grands silos. Rends-toi compte, il y a 40 semi-remorques environ qui arrivent tous les jours. C’est énorme! Des tractopelles éclatent les blocs de papiers récoltés puis les mettent sur des tapis. Un premier tri grossier a lieu. Ensuite, les papiers sont mis dans des silos verticaux qui font 50m de haut et 1 mètre de diamètre remplis d’eau. Avec l’apesanteur, le tri se fait . En effet, il y a plusieurs paliers dans le silo et en fonction du poids, des robinets de sortie évacuent du silos les éléments qui ne sont pas du papier à recycler. Par exemple, le gras remonte en surface et les métaux lourds se retrouvent en bas.

Cette opération est répétée 3 fois, ce qui représente une grosse quantité d’eau consommée. Puis ce qu’il reste est utilisé pour refaire des feuilles de papier.

Aujourd’hui, pour produire du papier (pas celui que l’on recycle) en France, nous utilisons du bois issu de forêts autogérées. Cela signifie que la coupe des arbres est maîtrisée, et on replante des arbres avant d’en couper d’autres. Les nouvelles forêts sont de meilleurs capteurs en CO2 que les anciennes forêts. Les éléments qui composent la forêt sont à la bonne taille pour capter un maximum de CO2, ce qui n’est pas forcément le cas des anciennes forêts.

Il est vrai que nous devons recycler au maximum ce que nous consommons, mais la production de papier aujourd’hui en France permet d’améliorer la captation du CO2 à l’échelle nationale (nécessaire à toute vie humaine). La combinaison des deux options, papier recyclé et production de papier, semble être la meilleure solution!

« L’éternité, c’est ce qu’il y a de plus fragile, c’est du papier. Qu’est ce qui reste de tout le passé? Non pas les idées, parce qu’elles s’envolent, mais des mots écrits. »

Jean d’Ormesson

C’est l’écrivain préféré des français!!

Jean d’Ormesson est un académicien, écrivain, philosophe et romancier français. Il est né à Paris le 16 juin 1925. Il est issu d’une famille de conseillers d’Etat et de parlementaires, il étudia à l’Ecole Normale Supérieure et est agrégé de philosophie.

Il passe sa vie à écrire, des essais, travaux et romans. Il remporte d’ailleurs en 1971 le grand prix du roman de l’Académie Française pour « La Gloire de l’Empire ».

Il est d’ailleurs élu à l’académie française en 1973, il sera également président du conseil international de la philosophie et des sciences humaines à l’UNESCO.

Pour en savoir plus sur Jean d’Ormesson, filez écouter cette série de podcast sur France culture, une personnalité hors du commun! https://www.franceculture.fr/emissions/a-voix-nue/jean-dormesson

Citation Bonus : Tout le bonheur du monde est dans l’inattendu.

Pour cette nouvelle formule de lecture que je vous propose, j’avais envie de vous emmener découvrir une imprimerie!

Je ne sais pas si vous aviez remarqué, mais les produits BALA jeux sont composés majoritairement de papier, et je trouvais ça super d’aller voir d’un peu plus près comment cela fonctionnait.

L’histoire de cette imprimerie!

L’imprimerie Noël a été crée après guerre (au milieu donc du 19eme siècle), et elle réalise lors de sa création les cartes de visite de tout Paris, et se fait une place grâce à ses impressions en relief. Tout au long de son histoire, l’imprimerie s’est développée pour répondre à la demande de ses clients, en s’adaptant aux nouvelles façons de travailler le papier : le gaufrage, puis le numérique.

En 2017, l’imprimerie Noël se rapproche de l’entreprise Kossuth et s’associent, qui elle date de 1890, une imprimerie familiale transmise de père en fils, car leurs compétences sont complémentaires.

L’imprimerie d’aujourd’hui se situe dans le bâtiment construit par le fondateur de Kossuth, en 1910. C’est un lieu magnifique!!Elle est située en plein cœur de Paris, dans le 10ème arrondissement.

Les machines de l’imprimerie

Les machines d’une imprimerie sont grosses et lourdes. Ce n’est pas du tout la même imprimante que tu as peut-être chez toi! Pour te donner un exemple, lors de leur déménagement, l’imprimerie Noël a dû découper une de ses machines en 5 blocs et chacun des blocs faisait 3 tonnes. Ils ont dû les faire passer au dessus de l’immeuble avec une grue! Une grosse machine peut produire entre 5000 et 12000 feuilles à l’heure. Ce chiffre plus ou moins grand dépend de la difficulté du produit.

Les étapes d’une commande à l’imprimerie

Chez Noël et Kossuth, ils ne produisent rien en dehors de la France. En fonction de la demande, ils peuvent sous-traiter, mais en France, pour la fabrication d’outils de découpe par exemple, qui ressemblent à des moules comme lorsque tu cuisines. Sous-traiter signifie faire faire par d’autres imprimeries ou entreprises, mais toujours en France. 90% des commandes sont réalisées dans les locaux de l’imprimerie.

Au sein de l’imprimerie, il y a différents services et donc différents métiers, pour 19 personnes. Un service graphisme PAO (présentation habilitée par ordinateur) qui vérifie la composition et la conformité des fichiers envoyés par les clients. Les fichiers sont ensuite envoyés aux différentes machines.

Durant toutes ces préparations, le papier est commandé. Il est ensuite coupé au bon format pour être mis dans la machine. Car quand l’imprimerie reçoit le papier, les feuilles font 1 mètre sur 70 cm. Les feuilles sont coupées avec un massicot et la taille est ensuite adaptée en fonction de la demande. Une impression OFFSET est lorsqu’une plaque en aluminium est gravée par une tête laser, ce qui permet d’imprimer ensuite rapidement, beaucoup, et relativement peu cher.

Harald Julou

J’espère que cette petite visite vous aura plu! Je remercie Harald Julou qui m’a accordé du temps pour cette rencontre. Je connaissais déjà bien le lieu car c’est dans cette imprimerie que l’ensemble des produits BALA jeux sont imprimés, mais j’ai appris pleins de choses sur son histoire, que je suis heureuse de vous partager!

Info Bonus!

Regarde cette vidéo de la fabrication d’un billet au sein de la banque de France!

Regarde comment les billets sont fabriqués!

La vidéo dure 5 petites minutes, et tu sauras tout du fonctionnement de cette imprimerie un peu spéciale!

On passe à l’action!! A toi maintenant de fabriquer ton propre papier!

Pour cela tu as besoin de papier qui ne sert plus, d’eau, un robot mixeur, un saladier, une passoire, une planche, d’un morceau de papier d’aluminium, un rouleau à pâtisserie (ou bouteille en verre) et d’un torchon.

Récupère dans ta poubelle de tri ou dans les tiroirs des papiers que tu n’utilises plus. Ils peuvent être dessinés, imprimés, cela n’a pas d’importance. En revanche, choisis du papier non couché (tu trouveras ce que c’est dans le haut de l’article) de préférence, cela sera plus joli!

On déchire des petits bouts de papier

Déchire ou découpe-le en petit morceau et met le dans de l’eau. Si tu es patient, tu peux attendre un peu que le papier soit bien gorgé d’eau. Mais tu peux directement le mettre dans un blender, un robot mixeur.

On met les petits morceaux de papiers dans l’eau

Mets en marche le robot, avec un adulte en fonction de ton âge, mais pas trop fort, il faut qu’il te reste un peu de « morceaux ».

On mixe l’eau et les morceaux de papier ensemble

Fais passer ta pâte à papier obtenu dans une passoire.

On utilise la passoire pour enlever l’excédent d’eau

Prend une planche à découper, recouvre-là d’un morceau de papier d’aluminium et à l’aide d’une fourchette, étale ta pâte à papier sur ta planche. Attention, essaye d’être le plus plat possible, et assez fin pour que ta future feuille de papier ne soit pas trop épaisse.

On réalise une feuille de papier à l’aide d’une fourchette

Recouvre d’un torchon sec. Tu peux étaler ta feuille de papier avec un rouleau à pâtisserie après avoir mis ton torchon. Si tu n’en a pas, cela fonctionne aussi avec une bouteille en verre. Et attend… Si tu es pressé, tu peux accélérer le séchage avec un sèche-cheveux.

On recouvre d’un torchon et on étale avec un rouleau à pâtisserie.

Lorsque c’est bien sec (cela peut durer de longues heures), décolle ta feuille de ta planche. Voilà, tu as réalisé ton propre papier recyclé! Tu peux le découper pour que les bords soient bien nets, ou le laisser comme ça. Tu peux dessiner ou peindre dessus, ou coller, des fleurs séchées par exemple, et l’encadrer.

Et voilà!!

J’espère que ce journal d’exploration autour du papier t’aura plu, que tu aura appris de nouvelles choses, et si tu essaies de faire ton propre papier, je serais très heureuse de voir le résultat! Tu peux m’envoyer des photos de ton papier par mail balajeux.contact@gmail.com ou directement sur Instagram.